PIP : un nouveau rapport confirme l'incurie de l'Afssaps

Le rapport commandé par Xavier Bertrand confirme de manière accablante l'inefficacité des autorités sanitaires et du système de vigilance.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le rapport d’enquête sur les prothèses PIP, réalisé par l’Afssaps et la Direction générale de la santé, a été remis le 1er février à Xavier Bertrand. S’il ne contient guère de révélation spectaculaire, la chronologie qu’il reconstitue est en elle-même une démonstration accablante de l’inefficacité du système de vigilance français : dès 1996, apprend-on, l’attention de l’administration a été attirée sur la société PIP.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal