Brésil: une activiste indigène accusée de « diffamer » Bolsonaro

Par

Sonia Guajajara, qui dirige une des plus importantes associations de défense des indigènes au Brésil, a été convoquée pour un interrogatoire par la police après avoir été accusée de « diffamer » le gouvernement du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sonia Guajajara, qui dirige une des plus importantes associations de défense des indigènes au Brésil, a été convoquée pour un interrogatoire par la police après avoir été accusée de « diffamer » le gouvernement du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.