La réélection de Macron conduirait au « chaos général », selon Marine Le Pen

Par

La réélection éventuelle d’Emmanuel Macron à la présidence de la République conduirait à un « chaos (qui) serait absolument général », après un premier mandat « de violences », a jugé samedi la candidate à l’Elysée Marine Le Pen, qui veut être la présidente de la « paix civile ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réélection éventuelle d’Emmanuel Macron à la présidence de la République conduirait à un « chaos (qui) serait absolument général », après un premier mandat « de violences », a jugé samedi la candidate à l’Elysée Marine Le Pen, qui veut être la présidente de la « paix civile ».