Sanctions de la Russie à l’égard de l’UE: une « réciprocité », estime Marine Le Pen

Par

La cheffe de l’extrême-droite française Marine Le Pen a estimé samedi que les sanctions russes contre de hauts responsables de l’Union européenne s’inscrivaient dans une « forme de réciprocité » après celles décidées par l’UE contre Moscou, qui étaient pour elle « une erreur ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La cheffe de l’extrême-droite française Marine Le Pen a estimé samedi que les sanctions russes contre de hauts responsables de l’Union européenne s’inscrivaient dans une « forme de réciprocité » après celles décidées par l’UE contre Moscou, qui étaient pour elle « une erreur ».