Trêve fragile entre le Kirghizstan et le Tadjikistan

Par

Les présidents du Kirghizstan et du Tadjikistan se sont entretenus samedi par téléphone dans l’espoir de maintenir le fragile cessez-le-feu, après les pires affrontements frontaliers entre ces deux pays d’Asie centrale depuis leur indépendance en 1991.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les présidents du Kirghizstan et du Tadjikistan se sont entretenus samedi par téléphone dans l’espoir de maintenir le fragile cessez-le-feu, après les pires affrontements frontaliers entre ces deux pays d’Asie centrale depuis leur indépendance en 1991.