L1: les syndicats de clubs dénoncent « l’ingérence » du futur maire de Bordeaux

Par

Réclamer le départ du président des Girondins Frédéric Longuépée comme l’a fait le futur maire de Bordeaux est une « ingérence totalement inacceptable », ont dénoncé mardi les syndicats Première Ligue et UCPF, qui représentent les clubs de Ligue 1 et Ligue 2.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Réclamer le départ du président des Girondins Frédéric Longuépée comme l’a fait le futur maire de Bordeaux est une « ingérence totalement inacceptable », ont dénoncé mardi les syndicats Première Ligue et UCPF, qui représentent les clubs de Ligue 1 et Ligue 2.