Coronavirus: confronté à une rébellion, Boris Johnson justifie les restrictions

Par

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a justifié mardi la nécessité de maintenir de strictes restrictions contre le nouveau coronavirus après le confinement en Angleterre, tentant d’apaiser une rébellion de députés de son propre camp conservateur inquiets de leur impact.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a justifié mardi la nécessité de maintenir de strictes restrictions contre le nouveau coronavirus après le confinement en Angleterre, tentant d’apaiser une rébellion de députés de son propre camp conservateur inquiets de leur impact.