mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mer. 27 juil. 2016 27/7/2016 Dernière édition

Mariage pour tous: une «erreur» dans un vote de la secrétaire générale de l'UMP

3 février 2013 | Par Marine Turchi

A rebours de son camp, la secrétaire générale de l'UMP s'est abstenue lors du vote sur les amendements tendant à supprimer l'article 1 – article clé du projet de loi sur le mariage pour tous. Michèle Tabarot évoque « une erreur de transcription » de son vote.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’épisode est cocasse. D'après le site de l'Assemblée nationale, deux députées UMP, dont Michèle Tabarot, la secrétaire générale de l'UMP, se sont abstenues samedi matin lors du vote sur les amendements tendant à supprimer l'article 1, article clé du projet de loi sur le mariage pour tous, qui prévoit que « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe » :

Une abstention à rebours de leur camp, car ces amendements ont été rejetés par 172 voix de la gauche, contre 79 de la droite. Ce vote est particulièrement étonnant s'agissant de la numéro deux de Copé : opposante farouche au mariage pour tous, elle était en première ligne lors de la manifestation des “anti” le 13 janvier. Le 25 janvier, cette proche du président de l'UMP le confirmait à Mediapart : « Je suis opposée au mariage car cela entraîne la filiation, et je suis opposée à l'adoption (...) Cela fait partie des choses que les électeurs doivent savoir de moi. »

Contactée par le biais de son attaché de presse, Michèle Tabarot assure qu'il y a eu « une erreur de transcription » de son vote. Ou bien, plus probablement, une erreur du mandataire. Absente lors du vote, la députée du Cannet (Alpes-Maritimes), a en effet « donné procuration » à un(e) collègue, qui a pu se tromper de bouton. « C'est une erreur, affirme son assistant, car Michèle Tabarot a voté la motion référendaire, elle a elle-même déposé un amendement de suppression de l'article 1 et elle a voté contre l'article 1. »

Egalement contactés, les services de l'Assemblée expliquent qu'il s'agit d'une « erreur matérielle de la part de Madame Tabarot ou de son/sa délégataire » puisque, après notre coup de fil, la députée a demandé une « mise au point » sur ce scrutin.

Pas d'erreur en revanche pour l'autre élue qui s'est abstenue, Claudine Schmid, députée des Français de l’étranger (Suisse et Liechtenstein). Vendredi, celle-ci avait expliqué dans l’hémicycle n’être « pas opposée au mariage de personnes du même sexe » et à « l’adoption », tout en affirmant son inquiétude par rapport aux « conséquences qui découleront du vote du projet de loi » et aux « incertitudes avec la GPA et la PMA » – qui ne figurent pas dans le texte (cliquez sur l'image pour voir son intervention) :

Franck Riester, seul député avec Benoist Apparu à soutenir le projet de loi, a logiquement voté contre. A l’UDI, sur les trois députés qui ont pris part au vote, une élue a également voté contre : Sonia Lagarde (Nouvelle-Calédonie).

L’article 1 du projet de loi sur le mariage pour tous a été adopté samedi par 249 voix contre 97.