Pissarro volé par les nazis: pas de médiation entre les parties

Par

Objet d’un bras de fer entre le musée de l’Oklahoma et l’héritière française de ses anciens propriétaires, un tableau de Camille Pissarro, volé par les nazis durant l’Occupation, a été l’objet d’un vif débat mardi au tribunal judiciaire de Paris, la partie américaine refusant l’injonction de la justice française d’une médiation entre les parties.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Objet d’un bras de fer entre le musée de l’Oklahoma et l’héritière française de ses anciens propriétaires, un tableau de Camille Pissarro, volé par les nazis durant l’Occupation, a été l’objet d’un vif débat mardi au tribunal judiciaire de Paris, la partie américaine refusant l’injonction de la justice française d’une médiation entre les parties.