Etat d’urgence en Hongrie : von der Leyen « préoccupée », Budapest s’indigne

Par

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est dite jeudi « particulièrement préoccupée » par la situation en Hongrie après l’adoption de mesures spéciales controversées pour faire face à la crise du coronavirus, s’attirant une réaction indignée de Budapest.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est dite jeudi « particulièrement préoccupée » par la situation en Hongrie après l’adoption de mesures spéciales controversées pour faire face à la crise du coronavirus, s’attirant une réaction indignée de Budapest.