L’extrême droite allemande veut se séparer de sa frange la plus radicale

Par

Le co-président du parti d’extrême droite allemand Jörg Meuthen souhaite que sa formation se sépare de sa frange la plus radicale, « L’Aile », récemment placée sous surveillance policière, a-t-il annoncé dans la presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le co-président du parti d’extrême droite allemand Jörg Meuthen souhaite que sa formation se sépare de sa frange la plus radicale, « L’Aile », récemment placée sous surveillance policière, a-t-il annoncé dans la presse.