Attaque au Mozambique : le site gazier de Total à l’arrêt complet (sources sécuritaire et militaire)

Par

Le groupe français Total a complètement évacué son personnel et arrêté l’activité sur son projet gazier de plusieurs milliards d’euros dans le nord-est du Mozambique, après l’attaque jihadiste de la semaine dernière à Palma, selon des sources sécuritaire et militaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe français Total a complètement évacué son personnel et arrêté l’activité sur son projet gazier de plusieurs milliards d’euros dans le nord-est du Mozambique, après l’attaque jihadiste de la semaine dernière à Palma, selon des sources sécuritaire et militaire.