La France privilégie le maintien des élections locales en juin

Par

Le gouvernement français confirme qu’il privilégie « à ce stade » le maintien en juin des élections régionales et départementales, sans donner encore de dates pour la « concertation » promise des groupes parlementaires et des partis politiques, selon un rapport au Parlement que l’AFP s’est procuré vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement français confirme qu’il privilégie « à ce stade » le maintien en juin des élections régionales et départementales, sans donner encore de dates pour la « concertation » promise des groupes parlementaires et des partis politiques, selon un rapport au Parlement que l’AFP s’est procuré vendredi.