Niger: le nouveau président dénonce des « crimes de guerre » par des « terroristes » dans son pays

Par

Le nouveau président du Niger Mohamed Bazoum a dénoncé vendredi des « crimes de guerre » commis dans son pays par des « groupes terroristes », lors de son discours d’investiture à Niamey.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouveau président du Niger Mohamed Bazoum a dénoncé vendredi des « crimes de guerre » commis dans son pays par des « groupes terroristes », lors de son discours d’investiture à Niamey.