Paris ne veut pas croire à une escalade russo-ukrainienne

Par

La France, qui a un rôle de médiateur dans les tensions entre Russie et Ukraine, ne croit pas à une escalade des tensions entre les deux pays après les récents mouvements de troupes russes, a déclaré vendredi son secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France, qui a un rôle de médiateur dans les tensions entre Russie et Ukraine, ne croit pas à une escalade des tensions entre les deux pays après les récents mouvements de troupes russes, a déclaré vendredi son secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.