Johnson devra démissionner s’il a enfreint les règles (chef conservateurs écossais)

Par

Le chef des conservateurs écossais, Douglas Ross, a convenu dimanche que le Premier ministre britannique Boris Johnson devrait « bien sûr » démissionner si l’enquête sur le financement de la rénovation de son appartement à Downing Street conclut qu’il a violé le code de conduite ministériel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef des conservateurs écossais, Douglas Ross, a convenu dimanche que le Premier ministre britannique Boris Johnson devrait « bien sûr » démissionner si l’enquête sur le financement de la rénovation de son appartement à Downing Street conclut qu’il a violé le code de conduite ministériel.