Une « free-party » de 400 personnes interrompue par les gendarmes près de Dijon

Par

Près de 400 personnes ont participé samedi soir à une « free-party » près de Dijon, qui a pris fin dans la nuit avec l’intervention des gendarmes et l’interpellation de l’organisateur présumé, a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de 400 personnes ont participé samedi soir à une « free-party » près de Dijon, qui a pris fin dans la nuit avec l’intervention des gendarmes et l’interpellation de l’organisateur présumé, a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture.