Burkina : des partis d’opposition pour des élections sur tout le territoire malgré les attaques

Par

Des partis politiques d’opposition burkinabè ont affirmé mardi leur attachement à ce que les élections présidentielle et législatives fin novembre se déroulent sur l’ensemble du territoire national, malgré les violences jihadistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des partis politiques d’opposition burkinabè ont affirmé mardi leur attachement à ce que les élections présidentielle et législatives fin novembre se déroulent sur l’ensemble du territoire national, malgré les violences jihadistes.