Génocide au Rwanda: l’avocat de Kabuga demande à la justice internationale de se dessaisir

Par

L’avocat de Félicien Kabuga, accusé d’être le « financier » du génocide au Rwanda et arrêté mi-mai près de Paris, a écrit à un procureur de l’ONU afin que la justice internationale se dessaisisse du dossier, dans un courrier daté de mardi dont l’AFP a obtenu copie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’avocat de Félicien Kabuga, accusé d’être le « financier » du génocide au Rwanda et arrêté mi-mai près de Paris, a écrit à un procureur de l’ONU afin que la justice internationale se dessaisisse du dossier, dans un courrier daté de mardi dont l’AFP a obtenu copie.