Tunis s’oppose à une vente aux enchères à Paris d’objets de son patrimoine

Par

Les autorités tunisiennes ont annoncé mardi enquêter sur la sortie du pays sans autorisation d’objets du patrimoine de l’époque beylicale, dont des manuscrits du XVIIIe et XIXe siècles, mis à la vente aux enchères à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les autorités tunisiennes ont annoncé mardi enquêter sur la sortie du pays sans autorisation d’objets du patrimoine de l’époque beylicale, dont des manuscrits du XVIIIe et XIXe siècles, mis à la vente aux enchères à Paris.