CEDH: la France condamnée pour manque d’assistance à des demandeurs d’asile

Par

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné jeudi la France pour les « conditions d’existence inhumaines et dégradantes » de trois demandeurs d’asile, contraints de vivre « dans la rue » et « privés de moyens de subsistance ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné jeudi la France pour les « conditions d’existence inhumaines et dégradantes » de trois demandeurs d’asile, contraints de vivre « dans la rue » et « privés de moyens de subsistance ».