Couches bébés: nette amélioration de la qualité, mais encore des progrès à faire

Par

Les taux de substances chimiques que contiennent certaines couches jetables pour bébés ont nettement diminué depuis une mise en garde en janvier 2019 mais « des améliorations complémentaires sont toutefois attendues pour trois références », relève jeudi la Répression des fraudes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les taux de substances chimiques que contiennent certaines couches jetables pour bébés ont nettement diminué depuis une mise en garde en janvier 2019 mais « des améliorations complémentaires sont toutefois attendues pour trois références », relève jeudi la Répression des fraudes.