Coupes budgétaires au Samu social: le 115 ne répond pas aujourd'hui

Par
C'est une première: ce mardi, les professionnels du Samu social sont en grève dans toute la France. Ils entendent protester contre la baisse des budgets décidée en mai et les 4500 suppressions de lits d'ici la fin de l'année.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à une situation budgétaire «qui n'est pas gérable», le fondateur du Samu social, Xavier Emmanuelli, avait annoncé sa démission le 20 juillet dernier. Aujourd'hui, c'est l'ensemble des professionnels qui lui emboîtent le pas en faisant grève. Ils réclament des moyens supplémentaires alors que le 115, le numéro d'appel d'urgence, est saturé et que les familles sont contraintes de trouver refuge aux urgences des hôpitaux.