Enel intéressé par des parcs éoliens en France et en Italie

Par
L'électricien italien Enel s'est lancé dans la course, à laquelle participent déjà cinq concurrents, pour racheter les parcs éoliens de Renvico en France et en Italie vendus par un fonds d'infrastructures de Macquarie, a-t-on appris lundi auprès de trois sources.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - L'électricien italien Enel s'est lancé dans la course, à laquelle participent déjà cinq concurrents, pour racheter les parcs éoliens de Renvico en France et en Italie vendus par un fonds d'infrastructures de Macquarie, a-t-on appris lundi auprès de trois sources.