Turquie, Jordanie et Emirats accusés de violer l'embargo sur les armes en Libye

Par
Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé lundi au plein respect de l'embargo sur les armes en Libye, enfreint de manière répétée par la Turquie, la Jordanie et les Emirats arabes unis selon le comité des sanctions du Conseil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé lundi au plein respect de l'embargo sur les armes en Libye, enfreint de manière répétée par la Turquie, la Jordanie et les Emirats arabes unis selon le comité des sanctions du Conseil.