Une situation plus critique qu'en 1995, dit Laurent Berger

Par
A quelques jours d'un mouvement de contestation contre la réforme des retraites, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger regrette que le gouvernement ait laissé par ses ambiguïtés la situation se dégrader dans un contexte social plus éruptif encore, selon lui, qu'en 1995.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - A quelques jours d'un mouvement de contestation contre la réforme des retraites, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger regrette que le gouvernement ait laissé par ses ambiguïtés la situation se dégrader dans un contexte social plus éruptif encore, selon lui, qu'en 1995.