Bruxelles veut un parquet européen opérationnel le 1er mars

Par

La Commission européenne a appelé mercredi les Etats membres à nommer rapidement leurs procureurs délégués pour permettre au parquet européen, nouvelle arme de l’UE contre la fraude, de démarrer au 1er mars 2021 ses travaux, qui devaient initialement débuter fin 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Commission européenne a appelé mercredi les Etats membres à nommer rapidement leurs procureurs délégués pour permettre au parquet européen, nouvelle arme de l’UE contre la fraude, de démarrer au 1er mars 2021 ses travaux, qui devaient initialement débuter fin 2020.