Les débuts du parquet européen retardés, Bruxelles presse les Etats membres

Par

La Commission européenne a appelé mercredi les Etats membres à nommer rapidement leurs procureurs délégués pour permettre au parquet européen, nouvelle arme de l’UE contre la fraude, de démarrer au « premier trimestre 2021 » ses travaux, qui devaient initialement débuter fin 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Commission européenne a appelé mercredi les Etats membres à nommer rapidement leurs procureurs délégués pour permettre au parquet européen, nouvelle arme de l’UE contre la fraude, de démarrer au « premier trimestre 2021 » ses travaux, qui devaient initialement débuter fin 2020.