Suicide dans l’armée allemande après l’ouverture d’une enquête sur « des citoyens du Reich »

Par

Un « travailleur civil » de l’armée allemande s’est suicidé mercredi après l’ouverture d’une enquête des services de contre-espionnage militaire (MAD) visant à identifier certains « citoyens du Reich », mouvement proche de l’extrême droite, dans la Bundeswehr, selon des médias.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un « travailleur civil » de l’armée allemande s’est suicidé mercredi après l’ouverture d’une enquête des services de contre-espionnage militaire (MAD) visant à identifier certains « citoyens du Reich », mouvement proche de l’extrême droite, dans la Bundeswehr, selon des médias.