Signatures: le NPA répond aux socialistes

Par

Dans une lettre aux élus socialistes, Olivier Besancenot et Philippe Poutou accusent Martine Aubry de vouloir «étouffer le débat démocratique» en empêchant ses camarades de parrainer le candidat du NPA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mi-décembre, Martine Aubry avait écrit à ses camarades pour leur demander de réserver leur parrainage à François Hollande. Et donc de les refuser aux autres candidats de gauche, contraints d'aller à la pêche aux signatures. Mardi 3 janvier, Olivier Besancenot et Philippe Poutou ont répondu dans une «lettre ouverte aux élus socialistes» pour leur demander un «geste démocratique».