Le général iranien Soleimani tué par une frappe américaine, Téhéran menace

Par
L'Iran a promis vendredi de venger la mort du général Qassem Soleimani, fer de lance de son influence militaire au Moyen-Orient, tué dans une frappe américaine en Irak menée à la demande expresse de Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD/WASHINGTON (Reuters) - L'Iran a promis vendredi de venger la mort du général Qassem Soleimani, fer de lance de son influence militaire au Moyen-Orient, tué dans une frappe américaine en Irak menée à la demande expresse de Donald Trump.