Birmanie: « 38 morts » pour la seule journée de mercredi (émissaire de l’ONU)

Par

La journée de mercredi a été « la plus sanglante » en Birmanie depuis le coup d’Etat du 1er février, avec « 38 morts », a déclaré lors d’une visioconférence de presse l’émissaire de l’ONU pour ce pays, la Suissesse Christine Schraner Burgener.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La journée de mercredi a été « la plus sanglante » en Birmanie depuis le coup d’Etat du 1er février, avec « 38 morts », a déclaré lors d’une visioconférence de presse l’émissaire de l’ONU pour ce pays, la Suissesse Christine Schraner Burgener.