Les Etats-Unis se disent « horrifiés » par la répression sanglante en Birmanie

Par

Les Etats-Unis se sont dits mercredi « horrifiés et révulsés » par la nouvelle vague de répression sanglante des manifestations contre le coup d’Etat militaire en Birmanie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Etats-Unis se sont dits mercredi « horrifiés et révulsés » par la nouvelle vague de répression sanglante des manifestations contre le coup d’Etat militaire en Birmanie.