Algérie: le FFS, doyen de l’apposition, boycotte les législatives anticipées

Par

Le Front des forces socialistes (FFS), doyen des partis d’opposition en Algérie, a annoncé samedi qu’il boycotterait les élections législatives anticipées, prévues le 12 juin, dans une résolution de son conseil national reçue par l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Front des forces socialistes (FFS), doyen des partis d’opposition en Algérie, a annoncé samedi qu’il boycotterait les élections législatives anticipées, prévues le 12 juin, dans une résolution de son conseil national reçue par l’AFP.