Avions de combat: le patron français de l’armement n’exclut pas un futur rapprochement entre projets européens

Par

Les projets de futurs avions de combat, développé d’un côté par la France, l’Allemagne et l’Espagne, de l’autre par le Royaume-Uni, l’Italie et la Suède, pourraient être amenés à l’avenir à se rapprocher, a estimé lundi le délégué général à l’armement (DGA) Joël Barre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les projets de futurs avions de combat, développé d’un côté par la France, l’Allemagne et l’Espagne, de l’autre par le Royaume-Uni, l’Italie et la Suède, pourraient être amenés à l’avenir à se rapprocher, a estimé lundi le délégué général à l’armement (DGA) Joël Barre.