Nissan: l’usine britannique de Sunderland toujours menacée par un « no deal »

Par

L’usine Nissan de Sunderland au Royaume-Uni reste menacée de fermeture en cas d’échec d’un accord commercial post-Brexit entre le pays et l’Union européenne, a mis en garde mercredi le directeur des opérations du constructeur automobile japonais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’usine Nissan de Sunderland au Royaume-Uni reste menacée de fermeture en cas d’échec d’un accord commercial post-Brexit entre le pays et l’Union européenne, a mis en garde mercredi le directeur des opérations du constructeur automobile japonais.