La France renonce à ratifier « en l’état » l’accord d’extradition avec Hong Kong

Par

La France renonce à ratifier l’accord d’extradition avec Hong Kong en raison de l’imposition par la Chine d’une loi de sécurité controversée dans l’ancienne colonie britannique, a annoncé lundi la diplomatie française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France renonce à ratifier l’accord d’extradition avec Hong Kong en raison de l’imposition par la Chine d’une loi de sécurité controversée dans l’ancienne colonie britannique, a annoncé lundi la diplomatie française.