Explosion de Beyrouth: HRW accuse les autorités de « négligence criminelle »

Par

L’ONG Human Rights Watch (HRW) a accusé mardi les autorités libanaises de négligence criminelle, de violation du droit à la vie et de faire barrage à l’enquête locale sur l’explosion dévastatrice le 4 août 2020 au port de Beyrouth.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ONG Human Rights Watch (HRW) a accusé mardi les autorités libanaises de négligence criminelle, de violation du droit à la vie et de faire barrage à l’enquête locale sur l’explosion dévastatrice le 4 août 2020 au port de Beyrouth.