Avastin/Lucentis : le gouvernement veut remédier au gâchis

Le gouvernement veut assouplir la loi pour permettre l'utilisation de l'Avastin, plus de 20 fois moins cher, dans le traitement de la DMLA.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le gouvernement semble avoir pris la mesure du problème posé par la DMLA, maladie des yeux qui touche un million de personnes en France, et dont le seul traitement autorisé actuellement est le Lucentis, un médicament qui coûte 1 000 € la dose, alors qu’il en existe un autre, l’Avastin, aussi efficace et vingt à trente fois moins cher. Comme Mediapart le révélait fin août, l’utilisation exclusive du Lucentis entraîne pour l’assurance maladie un surcoût qui pourrait atteindre 300 à 500 millions d’euros par an dans les années à venir.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal