Climat: La présidente de la COP25 juge la présence de Greta Thunberg nécessaire

Par
La ministre chilienne de l'Environnement, qui préside la conférence des Nations unies sur le Climat (COP25), a jugé mardi la présence de la jeune militante écologiste Greta Thunberg nécessaire pour encourager les Etats membres à lutter plus efficacement contre le réchauffement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LISBONNE/MADRID (Reuters) - La ministre chilienne de l'Environnement, qui préside la conférence des Nations unies sur le Climat (COP25), a jugé mardi la présence de la jeune militante écologiste Greta Thunberg nécessaire pour encourager les Etats membres à lutter plus efficacement contre le réchauffement.