VGE « dominait par la vivacité de son intelligence et la force de ses intuitions » (Bayrou à l’AFP)

Par

Le chef centriste François Bayrou a salué mercredi en Valéry Giscard d’Estaing un président qui « a fait souffler un grand vent de modernité sur la société française », estimant qu’il « dominait presque naturellement par sa prestance, sa distinction, sa langue, la vivacité de son intuitions ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef centriste François Bayrou a salué mercredi en Valéry Giscard d’Estaing un président qui « a fait souffler un grand vent de modernité sur la société française », estimant qu’il « dominait presque naturellement par sa prestance, sa distinction, sa langue, la vivacité de son intuitions ».