Jordanie: l’ex-prince héritier se dit « assigné à résidence »

Par

L’ancien prince héritier de Jordanie a affirmé samedi avoir été « assigné à résidence », tout en niant avoir pris part à un complot, après avoir été fermement mis en garde par les autorités contre toute atteinte « à la sécurité du royaume ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien prince héritier de Jordanie a affirmé samedi avoir été « assigné à résidence », tout en niant avoir pris part à un complot, après avoir été fermement mis en garde par les autorités contre toute atteinte « à la sécurité du royaume ».