Total va rester en Birmanie et financera des ONG, annonce son PDG

Par

Total va rester en Birmanie, au nom de la sécurité de ses personnels et pour ne pas priver les Birmans et les Thaïlandais d’électricité, mais s’engage à financer les ONG pour les droits humains à hauteur de ce qu’il versera à l’Etat birman, a annoncé son PDG au Journal du dimanche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Total va rester en Birmanie, au nom de la sécurité de ses personnels et pour ne pas priver les Birmans et les Thaïlandais d’électricité, mais s’engage à financer les ONG pour les droits humains à hauteur de ce qu’il versera à l’Etat birman, a annoncé son PDG au Journal du dimanche.