France: Marine Le Pen relaxée après la diffusion sur Twitter en 2015 d’exactions du groupe Etat islamique

Par

La justice française a relaxé mardi la patronne de l’extrême droite Marine Le Pen, poursuivie pour avoir diffusé en 2015 des photos d’exactions du groupe Etat islamique, expliquant notamment son jugement par le respect de la liberté d’expression.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice française a relaxé mardi la patronne de l’extrême droite Marine Le Pen, poursuivie pour avoir diffusé en 2015 des photos d’exactions du groupe Etat islamique, expliquant notamment son jugement par le respect de la liberté d’expression.