La Fonderie de Bretagne toujours occupée, les salariés maintiennent la pression

Par

Les salariés de la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), mise en vente par le groupe Renault, se sont rendus en cortège mardi à la préfecture de Vannes pour faire entendre leurs revendications alors que l’occupation de l’usine se poursuit depuis une semaine, selon la CGT.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les salariés de la Fonderie de Bretagne à Caudan (Morbihan), mise en vente par le groupe Renault, se sont rendus en cortège mardi à la préfecture de Vannes pour faire entendre leurs revendications alors que l’occupation de l’usine se poursuit depuis une semaine, selon la CGT.