L1: Aulas combatif devant le Conseil d’Etat, décision attendue lundi ou mardi

Par

Lyon, Amiens et Toulouse ont contesté jeudi les modalités de l’arrêt de la Ligue 1 lors d’une audience de trois heures, émaillée par les répliques combatives du président lyonnais Jean-Michel Aulas devant le Conseil d’Etat, qui prévoit de rendre sa décision lundi ou mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lyon, Amiens et Toulouse ont contesté jeudi les modalités de l’arrêt de la Ligue 1 lors d’une audience de trois heures, émaillée par les répliques combatives du président lyonnais Jean-Michel Aulas devant le Conseil d’Etat, qui prévoit de rendre sa décision lundi ou mardi.