Un des avocats de Tariq Ramadan, accusé de conflit d’intérêts, renonce à le défendre

Par

L’avocat William Bourdon, visé par des accusations de conflit d’intérêts qu’il conteste, renonce à défendre Tariq Ramadan sans attendre la décision déontologique du bâtonnier saisi de l’affaire, a-t-il annoncé jeudi à l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’avocat William Bourdon, visé par des accusations de conflit d’intérêts qu’il conteste, renonce à défendre Tariq Ramadan sans attendre la décision déontologique du bâtonnier saisi de l’affaire, a-t-il annoncé jeudi à l’AFP.