Méditerranée: Chypre inquiet du contexte « très volatil » face à « l’agressivité » d’Ankara (président à l’AFP)

Par

Le président chypriote, Nicos Anastasiades, s’est dit inquiet vendredi du contexte « très volatil » en Méditerranée orientale autour de la délimitation des frontières maritimes et des prospections gazières, dû selon lui à « l’agressivité » d’Ankara, et a exhorté au « dialogue », dans un entretien à l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président chypriote, Nicos Anastasiades, s’est dit inquiet vendredi du contexte « très volatil » en Méditerranée orientale autour de la délimitation des frontières maritimes et des prospections gazières, dû selon lui à « l’agressivité » d’Ankara, et a exhorté au « dialogue », dans un entretien à l’AFP.