Le gouvernement craint des violences jeudi

Par
Le gouvernement s'attend à la mobilisation de milliers de "black blocs" et de "gilets jaunes radicaux" lors de la journée de manifestations et de grèves jeudi contre le projet de réforme des retraites, avec le risque d'une répétition des débordements survenus lors des défilés du 1er mai ou du 16 novembre à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement s'attend à la mobilisation de milliers de "black blocs" et de "gilets jaunes radicaux" lors de la journée de manifestations et de grèves jeudi contre le projet de réforme des retraites, avec le risque d'une répétition des débordements survenus lors des défilés du 1er mai ou du 16 novembre à Paris.