Enfant tué dans l’est de l’Ukraine: Moscou enquête, Kiev nie

Par

L’Ukraine a rejeté lundi les affirmations « fausses » des séparatistes prorusses accusant son armée d’avoir tué un enfant dans un bombardement, alors que Moscou a annonce l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, en plein regain de tensions dans la région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Ukraine a rejeté lundi les affirmations « fausses » des séparatistes prorusses accusant son armée d’avoir tué un enfant dans un bombardement, alors que Moscou a annonce l’ouverture d’une enquête sur cette affaire, en plein regain de tensions dans la région.